UNE SÉRIE DE PEINTURES DÉDIÉE À CEUX QUI AIMENT LA MER.

La pièce était grande et plongée dans la pénombre avec des peintures de barques accrochées aux parois immaculées. La grande porte en verre était ouverte et depuis la terrasse arrivait une légère brise fraiche et parfumée de mer. Les rideaux en lin léger gonflaient de temps à autre comme si un ange soufflait depuis le ciel. Au loin, le scintillement de la mer blessait le regard de Miriam qui était allongée sur le lit de sa grand-mère. C’était l’heure de la sieste et elle admirait les peintures de barques et rêvait de voyages sur d’antiques voiliers, de gentils pirates et de terres inconnues. Miriam n’avait que 12 ans. La maison de ses grands-parents donnait sur la mer, elle était grande et silencieux et s’animait à midi quand tout le monde rentrait pour le déjeuner et quand les bavardages autours de la grande table se faisaient intenses et joyeux. Les peintures de barques étaient là aussi et la petite Miriam continuait à voyager sur la mer en direction de mondes lointains.